user_mobilelogo

Contempart, le site des jeunes talents contemporains

Voici un site, juste pour le plaisir... Le plaisir de découvrir ou redécouvrir nos artistes contemporains. Si certains sont très connus, d'autres ne le sont pas encore.

Plongez votre regard un instant dans leurs œuvres... juste pour le plaisir... 

Exposure
Ellen de Meijer
All of us
Lilia Mazurkevich
Beksinski
Man asleep
Paul Winstanley
Le jeune SDF
Philippe Bluzot
La réconciliation
Amani Bodo
Manhattan Bridge
Stéphane Magsig
Aurélien Vret
Dance Hall of the Corpse Couples
Laurie Lipton
Minotaur
Ian Ingram
0,730kg
Aranthell
Art capillaire
Thierry Bruet
Broccoli
Matthew Cerletty
Building Center
Zoer
Sexe: Féminin
Né en 1980 à Belgrade (ex-Yougoslavie)
http://zoricainfo.blogspot.com/

Zorica Nikolic-Aigner est la fille d'ingénieur en chimie technique et d'une professeure de serbe et de littérature. Elle a étudié l'architecture du paysage à Belgrade en 1999-2000. En 2001, elle commence ses études à l'Université des Arts Appliqués de Vienne avec Wolfgang Herzig. En 2006, elle obtient un diplôme de master class de peinture.

En 2007, elle épouse Paul Florian Aigner, un sculpteur avec qui elle a deux enfants. Le couple vit et travaille à Vienne depuis 2008, où ils ont fondé le studio Aigner. En tant que peintre, elle dit être souvent considérée comme une fantastique réaliste, mais elle se voit comme une fantasme réaliste, car elle ne présente pas le réalisme de manière fantastique, mais elle représente son fantasme de manière réaliste. Qu'elle se plonge dans son monde spirituel ou qu'elle consacre ses pensées à la société de consommation, elles peint ce qui la touche. Ses motifs, couleurs, lumière, ombre, elle ne cherche rien de tout cela dans l'histoire de l'art ou dans les tendances actuelles, mais dans son monde intérieur.

Zorica Nikolic-Aigner dit laisser suffisamment d'espace au spectateur pour incorporer son propre spectre de pensées dans ses images. Les questions qui cherchent une réponse restent ouvertes. Un espace libre pour considérer ce qui s'est passé avant et ce qui est encore à venir.

Ses oeuvres sont limitées par un cadre, mais les motifs changent, ils se déversent et ils s'envolent, ouverts et libres. Le cadre n'est qu'une partie de l'image, une séparation spatiale, une distance, du et vers le mur, pas une prison. 

Nombre de visiteurs depuis le 10 novembre 2020 :2456

2
visiteurs actuellement en ligne

3 mars 2021