user_mobilelogo
Exposure
Ellen de Meijer
All of us
Lilia Mazurkevich
Man asleep
Paul Winstanley
Beksinski
Minotaur
Ian Ingram
0,730kg
Aranthell
Art capillaire
Thierry Bruet
Manhattan Bridge
Stéphane Magsig
Aurélien Vret
Broccoli
Matthew Cerletty
Dance Hall of the Corpse Couples
Laurie Lipton
Building Center
Zoer
Le jeune SDF
Philippe Bluzot
La réconciliation
Amani Bodo
Sexe: Masculin
Né en 1964 à Marostica (Italie)
https://www.massimolunardon.it/

Massimo Lunardon vit et travaille près de Vicence, pas loin de Venise. Diplômé en design industriel de la Domus Academy en 1991, il a fait du verre soufflé son domaine personnel de recherche artistique et de design. Il est professeur de travail à la flamme à l'école Vetroricerca de Bolzano depuis 1998.

Massimo Lunardon est un artiste verrier de renommée internationale qui crée des œuvres innovantes utilisant du verre borosilicaté qui traversent les frontières entre réalité et fantaisie.

De 1992 à ce jour, il a participé à de nombreuses expositions dans des galeries d'art et des musées en Italie et à l'étranger. S'appuyant sur son expérience du design - développée au cours de ses nombreuses années de travail avec des designers et des architectes - et des techniques de fabrication du verre au borosilicate, l'artiste a mis sur pied un projet très intéressant, à la frontière entre réalité et fantaisie, entre art et design.

Massimo Lunardo est en effet principalement connu depuis 2006 pour ses aliens, personnages soufflés dans du verre borosilicaté fin mais très résistant, qui se distinguent non seulement par leur surface en miroir, leurs beaux accents de couleur et leurs grands yeux roses. Ils semblent communiquer avec nous et susciter une réponse positive chez le spectateur, qui ne peut que les approcher avec le sourire et souhaite les explorer également tactiquement. 

Massimo Lunardon mentionne sa préférence pour des mangas japonais comme «Goldrake» comme source d'inspiration. Mais ce n'est qu'en 2008 que ces créatures extraterrestres ont pris cette forme que l'artiste appelle désormais «l'idée du mio mondo alieno» - «mon idée du monde extraterrestre». Ce qui compte le plus pour lui, c'est que ses «Alieni» sont sympathiques et drôles. Ils sont venus sur terre pour se mêler à nous les humains et nous rendre plus heureux. L'attitude positive de Lunardon s'exprime d'abord par l'aspect extérieur de son «Alieni». En raison de leur gentillesse, ils nous font une impression loin d'être menaçante et suscitent ainsi nos instincts protecteurs. Leurs grandes têtes et leurs yeux agrandis et la forme simplifiée de leurs figures rappelant la caricature sont également des traits caractéristiques du manga japonais, de même que la représentation anatomique légèrement déformée des différentes parties du corps, qui sont particulièrement accentuées ou exagérées, selon les actions qu'elles accomplissent. 

Nombre de visiteurs depuis le 10 novembre 2020 :6194

1
visiteurs actuellement en ligne

27 juillet 2021